Cette page donne des renseignements sur des sites (réserve, cap, site) que nous pouvons renconter lors de nos randonnées autour de Port-Vendres.

1 la forêt de la Massane

2 Le cap Béar; son phare et son sémaphore

3 Paulilles : l'anse, les plages, le cap de l'oullestreil  le site, l'atelier des barques catalane.

1 La forêt de la Massane

Site proche de Port-Vendres  la forêt de la Massane est une des destinations de randonnée d'Evasion Catalane.

for_t_de_la_MassaneLa réserve naturelle nationale de la forêt de la Massane est une réserve naturelle nationale (RNN 6). Créé en 1973, elle occupe une superficie d'environ 336 ha essentiellement forestière.  Entre 600 et 1150 mètres d'altitude. Mesures de Protection : Réserve Naturelle Nationale et Natura 2000 « Massif des Albères » SIC FR9101483 et ZPS FR9112023

<----    photo jp le 11 09 2018 une forêt primaire

 

C'est une des rares forêts anciennes en France, un exemple de ce que pourrait être une forêt primaire de la montagne pyrénéenne. L'administration de la réserve est assurée par l'Association des Amis de la Massane et la Fédération des réserves naturelles catalanes. 

La forêt de la Massane, aussi nommée « forêt des Couloumates », est située au cœur du massif des Albères, sur le territoire de la commune d’Argelès-sur-Mer.la_foret_de_la_massane_phto_JP_le_11092018

Elle occupe toute la haute vallée de la rivière Massane, petit fleuve qui se jette dans la mer Méditerranée, depuis les gorges situées au pied de la Tour Massane jusqu’au Pic des Quatre Termes (1 158m).

Le hêtre constitue l'essentiel des espèces arborées. On trouve aussi les chênes vert, rouvre et pubescent de magnifique houx, l'érable, le frêne, l’if….

Photo jp le 11 09 2018 le lit supérieur de la riviére Massane

 

 Les nombreux travaux menés sur le site ont révélé une exceptionnelle diversité biologique. La situation en plein carrefour biogéographique, l'isolement, la continuité forestière et l'absence de sylviculture depuis plus de 120 ans en sont à l'origine.

Avec plus de 8 000 espèces (essentiellement des invertébrés) répertoriées sur son périmètre, elle se classe dans le peloton de tête des sites les plus riches d'Europe pour ce qui est du nombre d’espèces par mètre carré. Par ailleurs, une station météorologique y a été installée dès 1959. Elle sert à étudier l’évolution du climat de la réserve et à mesurer l’impact des perturbations sur la forêt : sécheresses, canicules, coups de vent, neige, gels, fortes pluies, etc. Pour cela, un réseau d’observation de 50 000 arbres a été créé. Il permet de mesurer sur une grande échelle les conséquences précises de phénomènes climatiques sur la forêt.

Forte de ses caractéristiques exceptionnelles, la Réserve naturelle de la forêt de la Massane est régulièrement prise en référence par les scientifiques du monde entier. Elle se place aujourd'hui comme un observatoire du réchauffement climatique. De nombreuses recherches scientifiques en cours sur le site témoignent de cet intérêt (plus de 100 partenariats scientifiques entre 2012 et 2017).

Extrait Wikipedia contenu soumis à la licence CC BY SA Source : Article Réserve naturelle nationale de la forêt de la Massane de Wikipédia en français  

Pour tout savoir sur la forêt, les études qui y sont menées, voir la flore, la faune : visiter le site officiel de la forêt de la Massane de très belle photos et vidéo Un régalTrès instructif

Réserve Naturelle Nationale de la Forêt de la Massane

La Réserve Naturelle Nationale de la Forêt de la Massane fait partie des premières Réserves Naturelles de France. Située sur les hauteurs d'Argelès, au démarrage du Massif des Albères, elle s'étend sur 336 ha.

http://www.rnnmassane.fr

Pour compléter les informations et situer la Forêt de la Massane parmi les autres Réserves Naturelles de France cliquer sur le lien ci-dessous qui vous renvoie sur la page consacrée à la Massane sur le site officiel des RNF.

Forêt de la Massane

SUPERFICIE CLASSÉE 336,00 hectares Association des Amis de la Massane Laboratoire Arago 1 quai Racovitza - BP 44 66650 Banyuls-sur-Mer Tél. 04 68 88 12 18 Fax 04 68 88 12 18 Fédération des RN Catalanes 9 rue de Mahou 66500 Prades Tél.

http://www.reserves-naturelles.org

2 le cap Béar ; son  phare et son sémaphore

De nombreuses randonnées au départ de Port-Vendres, lorsque on suit le littoral en direction de Paulilles, passe à proximité du cap Béar de son phare et de son sémaphore.

CapBeaLe cap Béar est une avancée des Albères dans la mer méditerranée en bordure de la côte Vermeille Il est situé au sud-Est de Port-Vendres.

Du cap nous avons de superbes panoramas d’un côté sur la côte du Roussillon et de l’autre côté sur la baie de Banyuls-sur-Mer et au loin la côte espagnole. Il est fameux par les recors de vitesse de vent qui sont enregistrés par la station météo du Sémaphore lors des tempêtes et coups de vent (Tramontane ou Marin).

Le Cap Béar est une zone protégée par le conservatoire du littoral. Il est composé d’une alternance de criques et de hautes falaises qui, par les effets conjugués de la Méditerranée et des Pyrénées, offrent des milieux riches et originaux ainsi que des paysages remarquables (falaise de schistes).

Durant la guerre de 1940 cette avancée stratégique dans la mer méditerrannée a été occupée par l’armée Allemande qui y a construit de nombreux blockhaus, souterrains, plateformes de canons de marine et anti-aérien On voit actuellement encore ces nombreux vestiges qui parsèment le site.

Le phare Béar

Le phare est fonctionnel entièrement automatisé et en bon état. Actuellement il ne se visite pas

Un peu d’histoire :

Initalement le premier phare du Cap (1836) se situait au sommet du mont Béar, mais en raison des brumes venant du Sud (quand le vent marin souffle) qui si accrochent et de la proximité du fort, il a été décidé la construction d’un phare plus bas. La mise en service du nouveau phare implanté un peu en contrebas du Sémaphore se fera en 1905 Initialement l’appareil otique était éclairé par une flamme produite par l’incandescence de la vapeur de pétrole comprimée. L’électrisation a eu lieu entre 1944 et 1947

Le phare actuel :

Le_phare_de_Béar_Le phare, ses annexes et le site alentour a été classé monument historique par arrêté du 9 octobre 2012 après avoir été inscrit le 12 octobre 2011 On peut consulter la fiche et la Notice Mérimée IA66001000 de la base Mérimée du ministère de culture concernant le Phare.

Il a été récemment cédé par le service Phare et Balise au Conservatoire du littoral, qui dans un projet qui semble se concrétisé, en donnera la gestion aux collectivités territoriales dans le but de l’ouvrir aux visites avec aménagement des anciens locaux des gardiens et des moyens d’accès.

Il est construit à 50 mètres d’altitude et à une hauteur de 27 métres, ses feux se situe donc à environ 80 mètres du niveau de la mer. D’une portée de 30 milles (55 km), le phare du Cap Béar est équipé d’une lentille à 3 panneaux créant 3 éclats blancs groupés successifs, tournant toutes les 15 secondes avec une portée de 28 milles grâce a une lampe de 250 Watts

La tour est pyramidale à section carrée. Son soubassement monumental en pierre de taille est construit en granit de Roquefort (Aude). Le fût est composé de moellons roses et les chaînes d’angle en granit. La partie supérieure forme un encorbellement : de faux mâchicoulis supportent une balustrade en pierre de taille.

L’intérieur de l’édifice est splendide tout en lumière :

A l’entrée le sol du vestibule est constitué d’une superbe mosaïque qui représente le rose des vents à huit branches (Méditerranée, Tramontane, Grec, Levant, Sirocco, Marin, Libeccio, Ponant, Mistral).

Le fût intérieur circulaire est totalement recouvert de carreaux d’opaline jusqu’au plafond sous la chambre de veille, l’escalier en spirale est de marbre rose de Villefranche-de-Conflent avec une rampe en laiton et bronze. En haut de l’édifice la chambre de service possède un parquet de chêne

La lanterne qui coiffe le tout est en acier peint en rouge. Elle repose sur un couronnement en béton et armature métallique suite à des travaux de consolidation réalisé 1955 (initalement le couronnement était en pierre de taille) ; La bordure de la coupole présente de jolies têtes de lion.

En contrebas du phare du phare relié, par un bel escalier en granit, on trouve les logements des gardiens et des bâtiments de service. Ils sont à l’état d’abandon et gardé par une colonie de chat

Le sémaphore de Béar ou sémaphore du cap Béar est situé sur le territoire de la commune de Port-Vendres sur le mont Béar à environ 90 mètres d’altitude, un peu au-dessus du phare :

sémaphore et phare béarLe bâtiment et le terrain alentour sont militaires et dépendent de la Marine Nationale.

La construction en dur avec la tour date de 1861 La bâtiment est modernisé en 1930 puis régulièrement 1962-1967 En 1993, un pylône de 36 mètres est construit (support des aériens du faisceau hertzien, émetteur du CROSS). Avant en 1807 il existait à cette emplacement un sémaphore de type Depillon qui fonctionnait avec des bras articuler

Missions : Le sémaphore est un poste de surveillance en bord de côte qui assure des missions diversifiées (missions d’intérêt publique) qui vont de l'assistance à la navigation jusqu'à la surveillance du territoire en passant par la régulation du trafic maritime et de la pêche. Les sémaphores sont échelonnés tout au long des côtes françaises, chacun couvrant un secteur maritime défini. Le sémaphore du cap Béar est le premier de la côte méditerranée après la frontière espagnole le suivant est celui de Leucate puis Sète

Cette surveillance s’effectue par équipe de deux :  identification, signalements des approches maritimes des bâtiments de commerce, de guerre, de grosses unités de pêche et plaisance des aéronefs, alerte en cas de navire en difficulté en relation avec le CROSS

Autre mission la transmission à et la diffusion de bulletins météo marine réguliers.

Fonctionnement : Il est assuré par une unité de la marine dont « l’équipage » est composé de 10 personnes dont un chef de poste Maitre principal et un Second Maitre. Cette équipe assure la surveillance 24 /24 (C’est donc un sémaphore de première catégorie), sans interruption, avec un système de quart comme sur la passerelle d’un bateau (2 personnels par quart)

Des moyens modernes sont à disposition du personnel : radar, radios, GPS, moyen optique jumelle à très fort grossissement, ordinateurs et logiciels dédiés, Ces hommes communiquent avec les navires, l’autorité maritime, le CROSS et le préfet Maritime suivant les natures des besoins et transmettent journellement leurs observations météorologiques.

3 Paulilles : l'anse, les plages, le cap de l'oullestreil, le site, l'atelier des barques catalane

En suivant le sentier du littoral en direction du sud on arrive à l'anse de Paulilles 

anse_de_paulillesL'anse de Paulilles est située sur la côte Vermeille au pieds du massif des Albéres, dans le territoire de la commune de Port-Vendres entre le Cap Béar et le Cap Oullestrell. L’Anse alterne petites plages et promontoires rocheux que l’on peut découvrir en suivant le sentier du littoral.

Un mur construit par les Allemands en 1943 pour limiter les possibilités de débarquement allié est implanté en arrière des trois plages de Bernardi, de l’Usine et du Fourrat.

la batterie cap ulastrell jp 08022019A l'extremité du cap de l'oullestreil (oullestrell au ulastrell) au Sud de l'anse on trouve des vestiges d'une batterie et un petit fort carré qui a été construit en 1861 pour empécher un débarquement sur l'Anse de Paulille dans le cadre de la défence de Port-Vendres.

<---- Le fort du cap de l'ulastrell 1801 et juste derriére on distingue les vetiges de la batterie marine photo jp le 08022019

Ce fort était équipé de 4 canons. Très vite devenu obsoléte du fait des progrés de l'artillerie à cette époque et de la constuction de fort Béar il sera revendu par l'armée, ainsi que les terrains l'entourant, en 1889 à la fabrique de dynamite de Paulilles pour y implanter des entrepôts de stockage de dynamites. Il possible de retrouver les vestiges de ces entrepôts entourés par des ramparts de terre et de caillou

Le fort servira d’habitation au gardien des stocks de dynamite produite par l’usine Nobel de Paulilles

A l'arriére de l'anse de Paulilles on trouve le  site de Paulilles  aire protégée accessible au public, Ouvert 7j/7 sauf les 1ers janviers, 1er novembre et 25 décembre. Propriété du Conservatoire du littoral et est gérée par le Conseil général des Pyrénées-Orientales (PO)

Paulilles fait partie du réseau Natura 2000 pour protéger sa faune, sa flore et ses fonds marins. Les abords de la baie et la prairie sont aménagés pour le public et témoignent de l'histoire de la dynamiterie de Paulilles

Petit Historique de la dynamiterie

Suite à la débâcle de la guerre de 1870, Léon Gambetta, alors ministre de l’Intérieur, souhaite implanter cette usine le plus loin possible des frontières allemandes. Protégé par les Pyrénées, mais ouvert sur la Méditerranée, le site de Paulilles semble idéal. La dynamiterie sera créée par la société Nobel.

Pendant près de 115 ans, la dynamiterie emploie 300 à 400 ouvriers pour lesquels un village est édifié, avec son école et ses commerces. Ce sera le premier employeur de la région et reste encore à l’heure actuelle dans la mémoire collective elle emploiera aussi des travailleur « importés »de la France d’outre-mer en particulier lors de de la guerre de 14 Dès 1875, une mutuelle est offerte aux employés et leur famille, tandis que leur salaire est 4 fois plus élevé que celui des pécheurs ou vignerons de la région. Mais ces avantages viennent avec les risques encourus dans ce métier…

L’usine connaît, en tout, plus de 30 accidents causant 50 morts. La manipulation des produits toxiques engendre également des maladies. L’usine ferme finalement ses portes en 1984.

La dynamite fabriquée à Paulilles a servi à des chantiers internationaux de grande envergure comme le percement du canal du Panama, ou la création de Fos-sur-Mer

Historique du site classé

Extrait modifié Anse de Paulilles Crédit : Contenu soumis à la License CC-BY-SA 3 ;0 Source : Article Anse de Paulille de Wikipédia en français

En juillet 1991 les installations de la dynamiterie de Paulilles sont fermées par la Société nationale des poudres et des explosif (SNPE) et vendues par la suite au Conservatoire du littoral qui a classé et protégé Paulilles des promoteurs immobiliers

En 2005 le Conseil général des Po ;lance la rénovation de neuf bâtiments, en détruit près de soixante-dix, et aménage près de dix-sept hectares de paysage pour faire de Paulilles un site gratuit et écologique ouvert au grand public, un musée sur le patrimoine industriel  de la fabrique et un atelier de réparation de barques catalanesgéré par une association. Le site sera ouvert au public en juin

Pour tout savoir sur l'histoire de la dynamitrie  ; consulter le site très bien documenté  et réguliérement enrichi des amis du paullilles en cliquant sur le lien ci dessous

 

ACCUEIL

Textes d'exposition à lire "PAULILLES - DYNAMITE et GRANDS TRAVAUX du MONDE " - Cf. Rubrique Etudes.

http://amis-de-paulilles.fr

Pour avoir des informations concernant la description du site, son histoire, sa faune, sa flore, sa gestion visiter la remarquable rubrique « Anse de Paulilles » du conservatoire du littoral. 

ANSE DE PAULILLES

Entre Pyrénées et Méditerranée, l'Anse de Paulilles s'ouvre sur trois belles plages sableuses de la côte rocheuse des Pyrénées-Orientales, au pied du massif des Albères, sur la commune de Port-Vendres.

http://www.conservatoire-du-littoral.fr

Et pour avoir des informations sur les activités, visites guidées, offre pédagogique, animations etc. Visiter la rubrique « Le site classé de l’Anse ce Paulilles » du Conseil générale

Le Site Classé de l'Anse de Paulilles dans les Pyrénées-Orientales - Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales

Ancienne friche industrielle réhabilitée et désormais orientée vers un agencement respectueux de l'histoire du site et résolument tourné vers la protection de l'environnement et la découverte du ...

http://www.ledepartement66.fr

L’atelier des barques Catalane

A l'origine  l'initiative d'une bande de copains qui mettent tous la main à la pâte. Charpentiers amateurs, ils sont dirigés par des professionnels , charpentier de Marines; employés par le conseil général pour éviter toute erreur.

L'atelier des barques à Paulilles a pour vocation la valorisation du patrimoine maritime Nord Catalan grâce à la restauration d'une collection de barques méditerranéennes et sa restitution au public sous différentes formes (navigation, collection à quai, muséographie, outils pédagogiques). Le centre de documentation qui accompagne l'atelier des barques a aussi pour objectif le développement de la recherche sur le patrimoine maritime, la création d'un fonds de documentation spécifique au domaine maritime et la circulation de l'information vis-à-vis du public. L'atelier des barques a ouvert ses portes au public le 4 juin 2010.

Pour mieux comprendre le mode de fonctionnement de l’atelier une petite vidéo de FR3 

L'atelier de restauration des barques catalanes

 Pour découvrir l’atelier de barques visiter le site du département 

Le patrimoine maritime dans les Pyrénées-Orientales - Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales

La mission du patrimoine maritime a été créée en juillet 2002 par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles ...

http://www.ledepartement66.fr