Sur cette page on retrouve les chemins ou sentiers, proches de Port-Vendres; qui suivent d'anciens parcours "historiques". Il font partie de notre patrimoine et nous les suivons ou les rencontrons lors de nos randonnée à partir des Port-Vendres.

1 Le chemin de l'eau de Port-Vendres.

2 Le sentier de randonnée Walter Benjamin de Banyuls-sur-mer à PortBou (Espagne). 

3 les sentiers des multiers à Banyuls-sur-mer 

4 le chemin de Mackintosch à Port-Vendres 

1 Le chemin de l'eau de Port-Vendres :

la_portion_du_chemin_de_l_eau_sous_D86a_

Très souvent lors de nos randonnées autour de Port-Vendres nous rencontrons et/ou suivons des portions du chemin de l’eau de Port-Vendres. Ce chemin historique a servit à la construction de la canalisation d’eau pour l’approvisionnement de la citée à partir de sources nichées dans le montage, proches de la forêt de la Massane.

Ce chemin, qui suit la conduite, débute à la source fontaine de Cassagnès. Passe successivement par les cols de Baillaury, la Serre et Mollo, suit la D86a (ou parallélement en dessous) puis arrive à Port-Vendres. 

 

 Portion du chemin de l'eau située sous la  D86a avant d'arrivée sur Port-Vendres photo Jp 

Ces travaux ont été entrepris en 1891 afin d'assurer l'approvisionnement en eau nécessaire à Port-Vendres (augmentation du besoin en eau suite à une augmentation importante de la population à cette époque et au développement du port et du chemin de fer : locomotives à vapeur). 

La longueur de la conduite faisait 8 820 mètres + 1 660 mètres en ville. Partie de 680 mètres d'altitude, l'eau arrivait au réservoir situé près de l'hôtel du Cèdre à 50 mètres d'altitude. Le débit obtenu fut de 194 m2/jour. 59 regards ont été construits tout au long afin d'empêcher les surpressions et surveiller l’écoulement.

tunel chemin de l'eau JP 02042019Pour éviter un important détour dans la montagne, un tunnel de 200 mètres de long a dû être percé.

<-- Le tunel photo JP le 02042019 

Tous les travaux furent effectués à la pelle et à la pioche et tous les transports à dos de mulets et à dos d'homme. Ces eaux de source ont été utilisées jusque vers les années 1960.  

La source de départ est la source de Cassagnes qui alimente la rivière du Ravaner puis  d'autre  sources ont été captées et raccordées  : "Barnedes" et "d'en Verges".
Si le parcours de l'eau n'existe plus, il reste le chemin qui a servi à le construire et que l'on peut rencontrer lors de nos randonnées.
 

Nous vous recommandons de lire l’article complet sur le site internet « Côte Vermeille » des auteurs Francis, Marcel et Yves des amoureux de la côte Vermeille.  

Cet article est très didactique. On peut suivre le tracé complet de chemin de l’eau (et de la conduite en dessous), situer les sources, et connaitre l’histoire en approvisionnement en eau de Port-Vendres durant les différentes époques jusqu’à nos jours 

Pour accéder à cet article cliquer sur le lien en rouge souligné ci-dessous : 

Le chemin de l'eau - cote vermeille

Découvrez le patrimoine historique, culturel et économique de la côte Vermeille (Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer et Cerbere) - Pyrénées Orientales (France).

http://www.cote-vermeille.fr

 2 Le sentier de randonnée Walter Benjamin de Banyuls-sur-mer à PortBou (Espagne)

panneau_SUR_chemin_WB_apr_s_Banyuls_Le départ du chemin Walter Benjamin se situe à Banyls sur mer au Sud.

Le tracé de ce parcours- mémorial suit l’itinéraire que Walter Benjamin a parcouru à travers la montagne de Banyuls à Portbou (Espagne) pour fuir l’armée nazisme Allemande qui envahi la France en 1940.

 Il a été créé par des passionnés de l’écrivain philosophe Walter Benjamin dans les années 2000 à la sa mémoire et a été terminé en 2007. Lieu de mémoire ce parcours comporte 10 stations muni de panneaux d`informations qui évoquent  la vie de Benjamin, sa pensée , les circonstances de sa fuite et le contexte géopolitique etc. Le nom de Portbou reste indissociable à la mort de l`écrivain et érudit juif, poursuivi par le régime nazi.

 Walter Bendix Schönflies Benjamin (né à Berlin 15 juillet 1892-mort le 26 septembre 1940 à Portbou) est un philosophe Allemand, historien de l'art, critique littéraire, traducteur. Fuyant l'Allemagne Nazi il se réfugie en France en 1933. Un jour avant l'entrée de l'armée allemande dans Paris le 13 juin 1940, Benjamin quitte la capitale   et finalement arrive Port-Vendres  le 25 septembre 1940 avec l'intention de fuir en Espagne. Il se fait alors connaître auprès de Hans et Lisa Fittko, deux allemands passés dans la résistance au nazisme, qui peuvent lui faire franchir la frontière clandestinement. Walter Benjamin a quarante-huit ans  Avec deux autres candidats à l'exil, le philosophe est conduit par Lisa à pied à Banuyls/mer puis via un chemin à travers la montagne ils parviennent à Portbou ou il attendra en vain l’autorisation du gouvernement Espagnole pour entrer en Espagne et où il trouvera la mort dans des circonstances mystérieuses Il y écrit sa toute dernière lettre en français le 25 septembre 1940 : « Dans une situation sans issue, je n'ai d'autre choix que d'en finir. C'est dans un petit village dans les Pyrénées où personne ne me connaît que ma vie va s'achever » Dans la soirée du 26 septembre 1940, après avoir franchi la frontière, Walter Benjamin se serait suicidé ?

Pour en savoir plus et découvrir le chemin allez sur le site des amis de WB 

Le chemin Walter Benjamin, multimédia, de Banuyls à Portbou.

Présentation multimédia: Walter Benjamin, sa vie et ses pensées, fuite et aide à la fuite devant le faschisme, mort à Portbou. Théorie critique, le marxisme, l`aide à travers Lisa Fittko et les caravanes, lieu de commémoration, les passages.

http://www.historia-viva.net

 3 Chemin muletier de Banyuls sur mer dont le Cami d'Anicet

Un peu d'étymologie : Cami

Du latin populaire camminus (gaulois transalpin). Nom commun cammīnus Chemin. 

  Dérivés dans d’autres langues

  • Catalan : cami 
  • Espagnol : camino 
  • Français : chemin 
  • Italien : cammino
  • Occitan : camin 
  • Portugais : caminho

IMG_1357« Le Cami d'Anicet ». Ce chemin sur les hauteurs de Banuyls rend hommage au dernier muletier de Banyuls, Anicet Deu.

 

 

 

 

 

 

Chemin multier 

IMG_1359Bien avant que la route du littoral ne permettre d’échanger rapidement entre les différents villages côtiers de la Côte Vermeille, ils n’existaient que des chemins muletier qui traversaient les landes, les champs et les vignobles. Ces chemins permettaient les échanges entre communauté et le travail dans la campagne (vendage, transport du bois...)

En autre un ancien chemin muletier permet de relier Port-Vendres à Cosprons à travers le vignoble 

 

3 Le chemin de Mackintosch à Port-Vendres :

the-fort

Le chemin Mackintosch de Port-Vendres se situe tout autour de la baie de Port-Vendres il est composé de 13 stations.

<--- Station n°5 the Fort ( fort Mailly )

 

Il a été créé par des passionnés de l’œuvre de CRM Mackintosh qui a séjourné dans le Rousillon pendant la période 1923-1927 et à Port-Vendres en 1926 dans l’hôtel de commerce (qui depuis a été transformé en maison d’habitation)

 

Le parcours est composé de reproduction in situ d’une série d’aquarelles réalisées par Mackintosh et installées sur des supports face aux paysages actuels elles représentent des roches des fortifications de bord de mer, des quais, des bâteaux…

 

Charles Rennie Mackintosch est un architecte designer peintre Ecossais de génie né à Glasgow le 7 juin 1868 et mort à Londres en 1928 suite à une longue maladie. Sa femme Margaret est retournée à l’Hôtel du Commerce de Port-Vendres trois mois chaque été jusqu’à sa mort en janvier 1933. Il semble probable que c’est lors d’une de ces visites que Margaret a réalisé son désir de disperser les cendres de son époux dans la mer à Port-Vendres.

 

Pour tout savoir sur CRM Mackintosh et le chemin allez sur le site de l’Association CRM Mackintosh en Roussillon en cliquant sur le lien ci dessous

Charles Rennie Mackintosh en Roussillon

Le nouveau site de l'association Charles Rennie Mackintosh en Roussillon est maintenant opérationnel, mais il est loin d'être terminé. D'ailleurs, peut-il être un jour fini ? Nous pensons qu'il y a...

http://www.crmackintoshroussillon.com