vue sur Port-Vendres JP le 07 12 2018

Bonjour à tous,

Une météo favorable pour cette randonnée à la demi-journée autour de Port-Vendres et Collioure température autour de 16°c Soleil Vent du nord de 10 km/h maxi., UV 1. Un beau soleil, une superbe luminosité hivernale, qui met en valeur les paysages, le vignoble et les monuments rencontrés.

Une boucle de 11 km avec un dénivellé de 400 m qui a réuni 21 randonneurs de l’association Evasion Catalane de Port-Vendres avec comme animateurs photographes Jean Pierre et Jean Paul toujours fidèles au poste.

Vous retrouverez leur album photos en fin de randonnée Un grand merci.

Le circuit Départ gare de Port-Vendres, Col de Perdiguer, chemine de l’eau, coll de Mala Cara, sous puig des Daines, coll de Raxat, Bergerie, Collioure, le musée de Collioure, la gloriette, le moulin de la Cortina, le Fort Saint Elme, Vall de Pintes, Arrivée gare de Port-Vendres.

De beaux points de vue sur les Albères et la côte vermeille, la mer d'huile de méditerranée  Port-Vendres, la baie de Paulilles, Collioure

Sur le chemin les randonneurs ont rencontré ou aperçu, une partie du chemin de l'eau, le fort Dugommier, la rade et l’église de Collioure, le musée d’art moderne de Collioure, la gloriette, le moulin de Collioure, le fort Saint Elme

Le moulin de Collioure est situé sur une colline, au milieu d’un petite forêt d’oliviers. Il est entouré de terrasses avec murets en pierre sèches de schistes, on y monte par un escalier lui aussi tout en schiste De la terrasse du moulin des très beaux points de vue sur Collioure et les Albéres et la tour de la Madeloc.

Le moulin vu du ciel / vidéo des Amis du moulin de Collioure 

le moulin de colloure jp le 07 12 2108

Le moulin à vent de la « Cortina » (Cortines) fut probablement l’un des premiers construits en Pays Catalan.

Plutôt que d'être incomplet il vaut mieux citer le texte se trouvant à ses pieds, qui explique brièvement son histoire. Voici : « Le 11 février 1337, le Chevalier Raymond de Toulouse, procureur du Roi de Majorque, cède à Jacques Ermengald de Collioure la directe d'une pièce de terre sise à Collioure, au lieu-dit "Cortines" et lui cède à cens le droit d'exploiter le moulin à vent qui y sera construit pour y moudre les grains ou récoltes de toute sorte de sa propre autorité ».

Le moulin cessera son activité au XIXe siècle pour se trouver progressivement en état de ruine. Devenu propriété de la ville, la commune a entrepris sa restauration qui s'est achevée en juin 2001, avec la machinerie en bois réalisée de manière traditionnelle par les compagnons menuisiers de Bernard Gariblad.

A l’origine, destiné à moudre les céréales, le moulin a été restauré en vue de produire de l’huile d’olive. 

Il est aujourd'hui en état de fonctionnement pour la trituration des olives et l'élaboration de l'huile de Collioure. Le moulin se visite en saison il est géré par une Association les Amis du moulin de Collioure.

 

Pour tout savoir sur l’histoire du moulin et de sa renaissance, son fonctionnement (en vidéo), la vie de l’association et la manière de le visiter allez sur le site de l’Association

Accueil - Le Moulin de Collioure

Le Moulin vu du Fort Saint-Elme Le Moulin et la tour de Madeloc Le Moulin vu du Château Royal " Et si l'on filmait le moulin depuis le ciel à partir d'un drone? ". Une idée lancée à l'automne, qui pouvait paraître à priori farfelue quand l'on connait les obstacles inhérents à un tel projet, en matière de coût, de logistique...

http://lemoulindecollioure.com

 

Retrouvez tous ces rencontres dans l’album photos des JP 

 A bientôt pour de nouvelles aventures