réplique Santa Maria

Bonjours à tous

Membres de l'association Évasion Catalane de Port-Vendres et amoureux de la mer et des bateaux à noter dans vos Agendas :

Une escale de la réplique  de la caraque Santa Maria est prévue à Port-Vendres, Quai de république du 1 au 12 Août de 10 heure à 21 heure

Visite libre  des 5 ponts du Santa Maria  avec audio guide et panneaux informatifs de l'histoire du navire, en présence de membres de l'éuipage.

 

Possibilité de prendre des photos et des vidéos et aucune limite de temps à bord

Pour prendre vos  billets  aller sur le site ci dessous

 La Santa-María est un des trois navires ayant permis à Christophe Colomb de traverser l'océan Atlantique lors de sa première expédition, en 1492. Les deux autres bateaux sont la Niña et la Pinta.

Ce navire est une caraque  construite en Galic et propriété de Juan  de la Cosa, elle était aussi surnommée La Gallega (la Galicienne). On estime qu'elle faisait 25 mètres de long pour 8 mètres de large et jaugeait 223 tonneaux, avec un équipage de 40 marins. La longueur de sa quille était de 16 m et sa surface vélique de 270 m2.

C'est le navire amiral  de la première expédition de Colomb qui dura un peu plus de deux mois, partant de Palos de la Frantera la nuit du 3 aôut 1492  et qui aborda l'île de Guanahani dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 octobre suivant. En fait Colomb dut faire une escale aux Canarie, dans l'île de La Gomera , pour se ravitailler et du fait d'une avarie de gouvernail . Afin de renforcer l'aspect mythique (et mystique) de ce premier voyage, Colomb déclara que la traversée avait duré 33 jours, en référence à l'âge du Christ. Il quitta La Gomera le 06 septembre 1492 mais fit débuter le véritable départ de l'expédition le 09 septembre 1492, arguant du fait qu'il s'agit du jour où ils perdirent de vue l'île de Hiero , la plus occidentale des Canaries, naviguant alors vers l'inconnu (il y a en effet 33 jours entre le 9 septembre et le 12 octobre).

Après un périple de plus de deux mois dans la mer des Caraibes, La Santa Maria fit naufrage dans la nuit de Noël de la même année, sur les côtes d'Hispaniola au large de Cap Haitien

Le Nao Santa Maria est une réplique moderne historique, en taille réelle, de 200 tonnes, 29m de long et 8m de large, comprenant 5 ponts.

Cette réplique récente a été réalisée par la fundation Nao Victoria, institution espagnole spécalisée dans les bateaux historiques. La construction a été réalisée dans la ville balnéaire de Punta Umbria en Espagne de janvier 2017 à Mars 2018.

Pour tout savoir sur la fondation allez sur le site en cliquant sur le lien suivant

Fundación Nao Victoria | Tickets El Galeón & Nao Victoria

The Nao Victoria Foundation is a non-profit entity specializes in promoting and spreading historical events. Buy tickets the Nao Victoria and El Galeón.

https://www.fundacionnaovictoria.org

Cette nef du XXI siècle combine la rigueur historique et les exigences de la navigation de ce siècle et de la réglementation en vigueur Elle comprend des moteurs et une salle des machines, un système GPS, une radio, un radar, des réservoirs de carburants et d'eau, une cuisinière à gaz, des douches des toilettes .... 

DSC06097Lors de sa conception, les résultats des nouvelles études de formes de ce célèbre navire ont été adaptés pour atteindre une plus grande manoeuvrabilité et une meilleure utilisation du gouvernail. Lors de sa construction un système innovant dans le secteur de la construction navale des répliques historiques a été appliqué qui combine la construction en fibre de verre et son revêtement ultérieur en bois. Une technique innovante qui suppose un progrès d'impact environnementale, de coûts, de durabilité et d'entretien du navire, sans affecter son aspect historique, ni sa navigabilité et ses manoeuvres.

 

Avant cette construction  trois autres répliques de nefs avaient été réalisées pour commémorer le 500e anniversaire du voyage de Cristóbal Colón  en Espagne par l'Instituto de Histona y Cullura Naval de España. Le Nao Santa Maria a été construite par Astilleros Viudes de Barcelone, La caravelle Pinta par Astilleras Reunidos de Isla Cristina, Huelva, et la caravelle la Niña par Carthagène Dockyard.

 A bientôt