DSC05908

Bonjour à tous 

Nous ne pourrons pas faire une croisière sur le plus grand voilier du monde le "Faucon Maltais" car il a quitté Port-Vendres ce samedi 30 juillet 2018. Dommage.

Par contre l'association de randonneurs Évasion Catalane Port Vendres propose pour ce mardi 03 juillet une rando en altitude pour randonneurs avertis :

 

"Nous organisons une rando aux Camporells .
Départ 6h30 Gare de Port- Vendres
Distance 22 km  D 1400m
Covoiturage Station de ski Formiguères : 130 km
Téléphonez la veille pour vous inscrire : 06 23 87 57 64
Distance 16 km D 850m
En fonction des randonneurs,possibilité de faire le Péric:Alt 2810m
Distance 22 km  D 1400m
 jp MICHELET"
Le Maltese Falcon (« faucon maltais » en anglais) est un voilier de luxe, depuis 2009 appartenant à Elena Ambrosiadou, PDG de la société financière IKOS, vendu par Tom Perkins. C'est le plus grand voilier privé de luxe du monde. Il mesure 88 mètres (289,1 pieds).

Son nom a été choisi en référence au film de John Huston Le Faucon maltais sorti en 1941 avec Humphrey Bogart dans le rôle principal.

Il a été construit à Istanbul d'après le concept Dynaship  de l'ingénieur allemand Wilhelm Prölss par la société italienne Pirini Navi . Chaque mât comporte 5 voiles carrées, réalisées par Doyle Sails. Les trois mâts de près de 60 mètres de hauteur sont en fibre de carbone et ont été construits et assemblés par l'entreprise Yildiz Gemi financée par Perkins. Les voiles forment un ensemble de 2 400 mètres carrés de voilures et sont stockées dans les mâts. Le Maltese Falcon a deux moteurs Deutzde 1 800 chevaux chacun. Le yacht nécessite une équipe minimale de 18 personnes et peut accueillir 12 invités. Son système de navigation permet à ce géant des mers d'être manié par une seule personne.

Le coût de ce bateau avoisinerait les 100 millions de dollars Le Maltese Falcon se loue entre 350 000 euros et 385 000 euros par semaine.

Ce yacht peut aller jusqu'à 24 nœuds à la voile et à 19,5 nœuds au moteur.

DynaRig est un concept de gréement, développé à l'origine comme moyen de propulsion additionnel pour les navires de commerce, d'après les travaux de l'ingénieur allemand Wilhelm Pröss dans les années 1960.

Il s'agit de la version moderne des gréements  à voiles carrés, il est composé d'un mât auto-portant, sur lequel sont fixés perpendiculairement et de manière solidaire des vergues , ayant une courbure de 12% contrairement aux gréements classiques, afin d'assurer la meilleure efficacité. Les voiles sont déployées automatiquement, depuis des enrouleurs situés à l'intérieur du mât, le long des vergues. Le mât pivote ensuite afin de s'orienter par rapport au vent, ce qui permet au navire de pouvoir suivre n'importe quelle  allure.

Une super vidéo cliquer ci dessous pour vous connecter

 

 A Bientôt