Le vaste genre Helichrysum de la famille des Astéracées comprend plus de 500 espèces de plantes vivaces ou annuelles, herbacées, buis-sonnantes ou arbustives.  Les helichrysums sont très présents en Europe du Sud, mais aussi en Asie, en Afrique du Sud et en Australie où ils profitent des climats secs et ensoleillés .

Étymologie Le terme « Helichrysum » vient du grec helios, soleil , et chrysos, or (allusion à la couleur générale de la fleur). L'appellation française d'« immortelle » viendrait de la conservation exceptionnellement longue des bouquets secs.

Pour cela il suffit de les faire sécher suspendus : la fleur en bas dans un endroit sec.

Mythologie : L’immortelle est connue depuis l’époque gréco-romaine. Selon l'Odyssée (Homère), Ulysse, héros de la mythologie grecque, fit naufrage sur une île et rencontra une femme du nom de Nausicaa qui était aussi belle qu’une déesse. Son secret de beauté tenait alors à l'usage d'huile d’immortelle.  
Apollon, dieu grec des guérisons, des purifications et des arts avait l’habitude de rendre ses oracles à Delphes en arborant une tiare d’hélichryse pour rappeler au monde son immortalité.

Coutumes : Comme son nom l'indique, l'immortelle, même cueillie, ne se fane pas d'ou de nombreuses coutumes en relation avec l'immortalité.

Dans les Landes : pour éloigner le mauvais sort ou le malin, certains les apposent en croix au fronton de la maison.

En Espagne, lors de la nuit de la Saint jean, il est de coutume de cueillir de l’immortelle - symbole d’éternité - selon  un rituel local.

Dans la tradition d'origine bretonne, ajouter des fleurs d'immortelle à la couronne de la mariée lors des épousailles  symbolisait l'amitié et surtout la constance dans le mariage.

Dans la tradition chinoise, il est de coutume d'offrir lors du mariage des feuilles d'immortelle aux jeunes mariées pour amener une longue vie.

REM : si vous  connaissez d'autre coutume  merci de nous la faire savoir en utilisant le lien commentaire qui se trouve en bas du message

Anecdocte  Notée sur un documentaire sur Salvador Dali et Gala :

Un ami du couple, expert en art, pour authentifier les innombrables vraies et fausses oeuvres de Dali explique qu'au premier contact avec l'oeuvre proposée, il sent la toile, parce que la maison du couple à Port Lligat près de Cadaquès était toute décorée de fleurs immortelles séchées que Gala adorait. La douce odeur étant prégnante  50 ans après, il sent encore leur parfum. 

Espéce Helichrysum stoechas

DSC05648

 C'est cette espèce que l'on rencontre le plus souvent sur nos chemins en Lanquedoc Roussillon.

Nom vernaculaire : Bouton d'or, Éternelle, Immortelle, Immortelle des dunes, Immortelle jaune

 Description :

La hauteur de cette plante vivace varie de 10 à 50 cm. Elle peut présentée un port dressé ou étalé. La plante est très rameuse dès la base.  

  

Feuille

 

Les feuilles sont de forme linéaire ayant tendance à se replier sur les bords en dessous. Elles sont alternes. Elles sont blanches-tomenteuses en dessous, verdâtres en dessus.

 

 

 

 

fleur ouverteL'inflorescence se présente sous forme d'un capitule globuleux, de couleur jaune d'or.

Les akènes de couleur brunâtre présentent de petites glandes brillantes.

Floraison dans notre région mai juin

 Utilisé comme plante ornementale sous forme séchée  

 

 

 

L'espèce  Helichrysum italicum 

Cette est une espèce très intéressante mais rare dans nos régions

L'appellation « italicus », vient du latin Italicus, Italie pays où la plante a été décrite pour la première fois par G. DON en 1830. 

Helichrysum_italicum_spp_serotinum

 

 L'immortelle d'Italie est endémique  du pourtour méditerannéen . Plus précisément, elle est présente en Alégrie, au Maroc, à Chypre, en Gréce, en Albanie, en Monténégro, en Italie ,en Solvénie, en Croatie, en France : en Corse, au Portugal, en Bosnie-et-Herzégovine et en Espagne.

Malgré certaine zones bien fournies (Corse, Sardaigne, zone littorale des Balkans ), elle reste globalement rare. En France , elle est rare à très rare dans le Lanquedoc Roussilon, les Alpes maritimes et dans le Var.

Floraison en été : de mai à fin juillet

Usages : Cultivée comme plante ornementale elle a été utilisée pour parfumer les légumes et céréales  (sous réserve) en raison de ses arômes proches du curry. 

En Catalogne, la plante entre dans la composition du ratafia (liqueur à base de noix vertes)

En Corse il existe également quelques fabrications artisanales incorporant l’immortelle comme aromatisant dans des boissons.  

Utilisation :

Les sommités fleuries d'Helichrysum italicum sont distillées afin de produire une huile essentielle . Il existe plusieurs chémotypes. Les chémotypes des sous-espèces microphyllum et serotinum semblent être les plus appréciés. Leurs huiles essentielles contiennent des monoterpéne, des sesquiterpènes, un ester terpénique, l'acétate de néryle et un cétone particulier, l'itlalidione

Aromathérapie (animale et humaine) :

L'huille essentielle  grâce à ses nombreuses propriétés est utilisée avec succès dans de nombreuses spécialités médicales (en dermatologie, ORL, hépatologie, phlébologie…).

 Elle est reconnue comme étant un anti hématome puissant (Son huile est surnommée « huile du boxeur »), mais aussi comme anti inflammatoire, anti bactérienne, anti spasmodique.

Phytothérapie : 
L’Immortelle d’Italie est le plus fréquemment utilisée sous forme d’huile essentielle que sous forme de plante  ou partie de plante.
On la trouve aussi sous forme teinture mère ou encore de tisane contenant des mélanges de plantes dont l’Immortelle.

Cosmétique : 
Des gammes de cosmétiques font entrer l’immortelle comme ingrédient de choix pour les soins de la peau, dans leurs compositions.  
L’huile essentielle d’immortelle est utilisée dans des crèmes pour son activité antioxydante et anti-âge.  
 
Parfumerie :
L’huile essentielle rassemble de nombreuses notes olfactives : épicées, herbacées et fruitées alors que l’absolue a une suave odeur de miel. On retrouve l’Immortelle dans des parfums tels que Cuir Beluga de Guerlain ou encore Magie Noire de Lancôme.

A bientôt